CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE, LA NOUVELLE VAGUE

2 nov. 2020

CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE, LA NOUVELLE VAGUE

Article Ecce Vino par Mohammed Boudellal

Le vignoble de Châteauneuf-du-Pape figure assurément parmi les plus prestigieux, cependant, il se distingue de ses illustres semblables par une absence totale de hiérarchie, que ce soit en matière de terroir, comme en Bourgogne, ou par le classement des propriétés, comme à Bordeaux. En ce sens, les initiateurs de l’AOC n’ont pas eu la prétention de fixer de telles règles dans les années 1930, tant il est vrai que son histoire échappe à ces repères. Avec un passé moins glorieux et très peu de leaders à l’époque, un classement des domaines n’était pas envisageable. D’autre part, et même si l’on a défini une typologie de ses terroirs, la partition de son aire en quartiers et d’innombrables lieux-dits aux sols parfois hétérogènes ne permet guère d’encadrer l’appellation sous ce critère. C’est pourquoi Châteauneuf-du-Pape se distingue par le seul mérite de ses acteurs, que ce soient des propriétés historiques, des négociants avisés et bien sûr tous les domaines qui ont émergé depuis plus d’un demi-siècle. Et c’est sous l’angle des mutations les plus récentes, s’opérant le plus souvent à l’occasion des changements de générations, que j’ai sondé l’appellation. Dans ce tour d’horizon du renouveau châteauneuvois, j’ai inclus des noms plus connus pour montrer d’autres facettes d’un renouvellement global et fascinant du vignoble. Leur sélection a suivi le fil de l’objectivité, puisque faite sur la base d’une dégustation préalable effectuée à l’aveugle....

Lire l'article complet