Châteauneuf-du-Pape a été retenu SRG en septembre 2006. Depuis, plusieurs projets ont vu le jour. Ils visent à resserrer les liens entre le vignoble, et son environnement et ses activités touristiques et culturelles.

En savoir plus…
Châteauneuf-du-Pape a obtenu le classement en « Site remarquable du goût » en septembre 2006. Le dynamisme des femmes et des hommes ainsi que le potentiel culturel et touristique associé à la viticulture ont séduit les membres de la commission nationale chargée d’attribuer ce label. Au regard de ce classement, le vin apporte de la valeur ajoutée à l’offre existante : de la convivialité, un contact avec les producteurs, des possibilités de halte sur les parcours proposés et des paysages très qualitatifs.
Un « Site remarquable du goût » se caractérise par l’articulation d’un produit agro-alimentaire vivant avec une histoire et une notoriété reconnues. En tant que produit emblématique, il doit avoir une antériorité et bénéficier d’une reconnaissance à travers différents signes de qualité.

Désormais adhérent à l’association nationale des « Sites Remarquables du Goût », Châteauneuf-du-Pape a mis en œuvre plusieurs projets destinés à valoriser l’accord existant entre les vins de l’appellation et le patrimoine local.
 
- La gestion des paysages de vignoble.

À l’intérieur de ce projet, deux thèmes ressortent.
En premier lieu, l’impact des techniques viticoles sur le paysage. Certaines décisions dans la vie d’une exploitation contribuent en effet à modifier le paysage dans le bon comme dans le mauvais sens. Ainsi, le paillage plastique employé pour limiter la pousse de l’herbe dans les vignes ou au tour des jeunes plants est progressivement abandonné. L’impact visuel ou même environnemental de telle pratique nuit à l’image du vignoble. Des alternatives plus esthétiques sont recherchées et mises en place.
En second lieu, la restructuration du parcellaire viticole. L’intensification des cultures et la mécanisation conduisent parfois à supprimer beaucoup d’arbres et à appauvrir le paysage qui devient alors uniforme. Différentes initiatives ont donc été prises par les viticulteurs pour apporter du relief au paysage et redonner à certaines essences une place au milieu des vignes. Des vignerons ont ainsi travaillé avec des paysagistes afin d’envisager l’intégration d’arbres au sein de leurs exploitations.

 

- L’accueil dans le vignoble

Parcourir le vignoble à pied ou à vélo est le meilleur moyen pour le visiteur d’inscrire le vin dans le paysage qui l’entoure. Il doit voir le vin dans ce paysage et le comprendre. Pour y parvenir, plusieurs projets ont vu le jour, d’autres sont encore à l’étude.

 

 
- Des balades pédagogiques dans les vignesDes trajets ont été dessinés afin d’offrir aux visiteurs un parcours sensoriel grandeur nature. L’été, deux baladesnocturnes sont proposées. Elle fait étape dans le vignoble, les domaines, les points de vue… Elle part à la rencontre des vignerons, des restaurateurs… pour faire découvrir aux visiteurs leur savoir-faire et les alliances gourmandes autour des vins de Châteauneuf-du-Pape.
Voir la carte du sentier viticole

 


- La qualité des abords des domaines


Les vignerons ont compris l’intérêt de mener une réflexion sur la dimension patrimoniale et architecturale de l’appellation. Dès lors, ils tentent d’intégrer au mieux leur exploitation dans le paysage viticole lors de réfection de caves notamment.° La signalétique des abords de route. L’enjeu est de faire connaître ses produits sans détruire la qualité du paysage. Là aussi, les viticulteurs engagent la réflexion en partenariat avec les maires des communes concernées. 

 

- Le développement de partenariats pour améliorer l’accueil.


Vignerons, professionnels du tourisme, hôteliers restaurateurs, travaillent main dans la main afin d’améliorer au quotidien la qualité des structures d’accueil. Voir la charte des caveaux

 

- Protection des paysages viticoles


Dans le cadre de sa mission de protection et de défense de l’appellation d’origine, l’ODG en collaboration avec d’autres acteurs du territoire se mobilise lorsqu’un projet d’aménagement risque de porter atteinte à la qualité ou à l’image du produit, notamment au travers des enquêtes d’utilité publique.

Le 23 septembre 2015, Mr Bernard Gonzalez, Préfet du Vaucluse, est venu visiter le vignoble de Châteauneuf-du-Pape. A cette occasion, Mr Claude Avril, Maire de la Commune a signé la Charte Paysagère Environnementale des Côtes-du-Rhône qui lui a été présenté par Philippe Pelaton, président du Syndicat Général des Côtes-du-Rhône.

 

Voir la Charte Paysagère Environnementale des Côtes-du-Rhône

 

 

  • Site remarquable du goût
  • Site remarquable du goût
  • Site remarquable du goût
  • Site remarquable du goût
  • Site remarquable du goût