Réunion des conviviums à Gap

29 juil. 2014

Réunion des conviviums à Gap

Raviver la flamme de la biodiversité à Châteauneuf-du-Pape

Le 29 juin, avait lieu à Gap la réunion annuelle de tous les conviviums (ou « bureaux ») français du mouvement Slow Food. Crée en 2000, le convivium de Châteauneuf-du-Pape a été actif jusqu’en 2013, participant aux évenements internationaux organisés par Slow Food notamment le Salone del gusto de Turin et le salon Cheese de Bra, ou encore Eurogusto à Tours.  Au niveau local, il a eu à cœur de promouvoir des produits français  « menacées » à savoir,  le porc noir de Bigorre, le fromage d’estives des Pyrenées Bearnaises, la lentille de Saint-flour, la brousse du Rove, le petit épeautre de Haute provence… au travers de dégustations locales ou sur des salons comme Vinisud et Vinexpo. Pourtant depuis plus d’un an, le convivium a été abandonné pour d’autres priorités professionnelles et n’a pas renouvellé ses adhérents.  C’est dommage ! Le thème évoqué lors de la réunion de Gap était la bodiversité. Chaque convivium doit identifier dans sa région un produit, un savoir-faire, une variété ou une race en voie de disparition, dans le but de travailler à sa réactivation si celle-ci le mérite. En réanimant notre convivium, nous aimerions réfléchir à la diversité de nos cépages et notamment aux Picardan, Terret, Vaccarèse, Muscardin et Counoise, dont on aime parler mais qui sont pourtant si minoritaires. Renseignements et adhésion auprès de hortense@chateauneuf.com ; www.slowfood.fr