Le millésime 2016 à Châteauneuf-du-Pape

26 sept. 2016

Le millésime 2016 à Châteauneuf-du-Pape

Premières impressions à mi-vendange…

« Que du plaisir »
Isabelle Sabon, Domaine de la Janasse

« Ce millésime, je vais me le faire tatouer »
Thierry Usséglio, Domaine Pierre Usséglio

« Des raisins de cinéma »
Jean-Marie Royer, Domaine Jean Royer

« Pour l’instant, tout ce qui est déjà en cuve est magnifique »
Edouard Guerin, Maison Ogier

« Un vrai bonheur. Un état sanitaire irréprochable »
Françoise Roumieux, Vignobles Mayard

Après un été particulièrement sec, chaud et venté, les vendanges du millésime 2016 sur les différents terroirs de l’AOC Châteauneuf-du-Pape se déroulent dans des conditions que la majorité des vignerons qualifient d’exceptionnelles.

Tous les indicateurs sont donc au vert pour vinifier un grand millésime, aidés en cela par les 48 mm de pluie du 14 septembre qui ont permis de débloquer les maturités phénoliques sur les quartiers les plus sensibles à la sécheresse. Le Mistral qui s’est ensuite levé a chassé les nuages vers la Méditerranée, éliminé tous risques de brouillards matinaux, et engendré une baisse des températures que vendangeurs et vignerons apprécient particulièrement.

Rendu obligatoire par le cahier des charges de l’appellation, le tri de la vendange relève cette année du symbolique tant est irréprochable la qualité des raisins qui arrivent dans les chais. Côté rendement, les producteurs l’estiment légèrement en dessous des 35 hl/ha qui sont autorisés en AOC Châteauneuf-du-Pape, avec, notons-le, une production très homogène en grenache noir. Dotés de belles acidités et de couleurs profondes les premiers jus se révèlent aromatiques et équilibrés, les fermentations se déroulent sans heurt, les premières cuvaisons post fermentaires débutent donc dans la sérénité.

Comme on le voit, le moral comme le temps sont au beau fixe dans les vignes de Châteauneuf-du-Pape où l’on célèbre régulièrement les 80 ans de l’accession du vignoble en AOC, le 15 mai 1936. S’ouvrait alors une nouvelle ère pour l’ensemble de la viticulture française grâce au génie visionnaire du Baron le Roy et de Joseph Capus.

  • Le millésime 2016 à Châteauneuf-du-Pape
  • Le millésime 2016 à Châteauneuf-du-Pape
  • Le millésime 2016 à Châteauneuf-du-Pape
  • Le millésime 2016 à Châteauneuf-du-Pape
  • Le millésime 2016 à Châteauneuf-du-Pape
  • Le millésime 2016 à Châteauneuf-du-Pape
  • Le millésime 2016 à Châteauneuf-du-Pape
  • Le millésime 2016 à Châteauneuf-du-Pape
  • Le millésime 2016 à Châteauneuf-du-Pape